On n’est jamais mieux que chez soi. Pour que cela reste le cas tout le temps et le plus longtemps possible, il faut entretenir son logis. Parfois, par nécessité ou simplement dans le désir de mieux se sentir, certains travaux sont nécessaires. Comment donc faire au mieux et obtenir un prêt avantageux ?

Qu’est-ce qu’un prêt travaux ?

Les coûts de travaux de rénovation ou d’amélioration d’une habitation ne sont pas donnés. Afin de permettre à tous d’en bénéficier, un système de prêt a donc été mis en place. Cela peut concerner un agrandissement, l’installation d’une mezzanine ou même encore l’adaptation de la structure pour les handicapés, en passant par l’aménagement de combles.

Un prêt travaux constitue donc une solution de financement accessible, adéquate et flexible. Ce crédit à la demande peut vous être alloué par des banques, des établissements financiers, des courtiers ou des structures d’aides.

Toutes les informations peuvent être consultées en ligne comme à travers https://argentdirect.com/ par exemple. Le montant et la durée des échéances varient en fonction des réparations que souhaitez apporter à votre chez-vous.

prêt travaux

Renseignez-vous d’abord

Ne vous lancez pas tête baissée sous prétexte qu’un prêt peut vous être alloué. Faites calmement l’étude des choses à modifier chez vous et agissez par étape. Identifiez la nature des travaux, car les prêts et les taux de remboursement ne sont pas les mêmes et les services en charge diffèrent également.

Par exemple, si les travaux touchent tout ce qui est rénovation énergétique de votre habitation, il vous est possible de recourir à un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Vous pourrez en bénéficier sans condition de ressources. Il est donc destiné à réaliser un ou plusieurs types de travaux dans le but d’optimiser les performances énergétiques du logement.

Pour les cas des bâtisses estimées trop vieilles, une subvention locale ou une aide fiscale peut être sollicitée auprès de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah). La Fondation du patrimoine s’occupe quant à elle des biens qui présentent un intérêt patrimonial.

Faites également le distinguo entre les travaux courants et les travaux d’amélioration de performance. Les premiers se rapportent à la décoration, à l’ameublement ou à la peinture. Pour les seconds, il s’agit d’effectuer de réelles transformations pour des travaux d’isolation, de ventilation, de chauffage. C’est pour cette dernière catégorie de changement que sont destinés les prêts travaux.

Les conditions d’obtention

Le crédit travaux est octroyé aux personnes physiques propriétaires et occupants, propriétaire bailleur ou locataire d’un logement. Lors de la soumission de leur demande, lesdites personnes doivent être exemptes de tout dossier auprès de la commission de surendettement de la Banque de France.

Le logement sur lequel porteront les travaux doit tout d’abord se situer sur le territoire français. Ensuite, il s’agira dans la majorité des cas de la résidence principale. Enfin, il existe un délai d’occupation imparti par année qui oblige les occupants à y séjourner après la fin des travaux.

Pour obtenir un crédit travaux, il faut être crédible et démontrer son aptitude à le rembourser dans les termes des engagements pris. Les personnes possédant un CDI ou ayant des revenus réguliers et stables sont celles que les bailleurs privilégient.