Un studio est un lieu de vie qui n’offre que le strict minimum, c’est-à-dire, une pièce principale, une cuisine, une salle de bain, une chambre et les toilettes. Bien évidemment, l’espace y est généralement assez restreint, raison pour laquelle, de plus en plus de personnes se laissent tenter par la mezzanine et espèrent grappiller quelques mètres carrés en plus. Suivez ces quelques conseils précieux si le concept vous attire.

mezzanine

Une mezzanine, c’est quoi vraiment ?

Dès qu’il s’agit de maison ou de déco, on entend toujours mezzanine, c’est la tendance, tout le monde en parle. Mais qu’est-ce vraiment ?

On pourra la définir tout simplement comme étant un espace de vie qui surplombe une pièce principale, pour un studio, cette pièce sera la cuisine ou un petit salon. Donc, la mezzanine se situe entre la pièce principale et le plafond.

Elle a pour vocation de gagner plus d’espace avant tout, au même titre que l’aménagement des combles. Parallèlement, elle constitue un élément esthétique du design intérieur.

Assurez-vous d’avoir un espace sous plafond bien aéré

Il est important de vous prévenir au début qu’un projet comme celui-ci ne s’improvise pas. Le rêve peut rapidement virer cauchemar si on ne dispose pas des informations nécessaires pour installer une mezzanine chez soi.

Vous devez disposer d’une hauteur sous plafond d’au moins 4 mètres ; dont 2 mètres entre le sol et le plateau de la mezzanine, et 2 mètres entre ce dernier et le plafond. Une petite exception concerne la mezzanine destinée à la chambre d’enfant, la norme est un espace de 1m minimum plateau – plafond, qui permet à un enfant de s’assoir sur son lit.

espace_sous_plafond

Les normes de sécurité de base et de confort

Placée en hauteur, il est donc impératif qu’elle dispose de bordures en murs ou balustrades, se trouvent à 90 cm de haut au moins. Rien n’empêche d’opter pour des barreaux, à condition de les espacer de 10cm au maximum.

Le recours à un professionnel est incontournable, le choix des matériaux est vital, et doit être étudié par un vrai technicien. En effet, que cela soit au niveau de l’ossature ou du support de la mezzanine, une seule erreur fera s’écrouler le tout.

Il est fortement conseillé de bien assurer l’isolation thermique, car la proximité avec le toit implique une plus grande sensibilité niveau température.

Concernant le moyen d’y accéder, vous aurez le choix entre un simple escalier, un escalier de Meunier, un escalier à pas japonais ou un escalier hélicoïdal. A noter que ce dernier convient très bien à un petit espace, tant au niveau pratique, qu’au niveau esthétique.

Ce que vous devez savoir côté administratif

En principe, tout aménagement ou réaménagement doit faire l’objet d’une autorisation au préalable. En ce qui concerne la construction de mezzanine, le besoin ou pas de cette autorisation dépend de la surface à créer.

Moins de 5 mètres carrés, nul besoin de procédures quelconques ; entre 5 et 20 mètres carrés, il faut faire une déclaration de travaux d’intérieur au niveau de votre mairie. Enfin, au-delà de 20, ce qui est assez rare pour un studio, il faut se munir carrément d’un permis de construire.

types_mezzanines

Vous avez le choix entre différents types de mezzanines

En premier lieu, la mezzanine sur pieds, c’est la plus populaire, car c’est facile à monter d’un, de deux elle est moins chère. Mais elle surtout très solide, car comme son nom l’indique, elle est posée sur des pieds. On pourra l’aménager dans ce cas en chambre ou salle de bain par exemple.

Ensuite, vous pouvez opter pour la mezzanine suspendue, disons que c’est la plus design, elle est retenue au plafond par des câbles ou des fer porteurs. L’absence de pieds donne un aspect épuré, et la permet de se combiner parfaitement à tout type de design. Elle peut servir en tant que petit espace de détente dans ce cas ou d’un coin bureau.

La dernière est la mezzanine dans les combles, idéal pour la chambre des enfants, mais selon certaines conditions. Premièrement, elle doit être ancrée dans les murs porteurs, ensuite le plancher doit pouvoir résister à un poids permanent de 150kg au mètre carré.

Le budget à prévoir

En réalité, on ne peut pas vraiment déterminer un montant précis, tout simplement parce que tout est relatif. Il dépend principalement des matériaux utilisés par rapport à vos choix de type de mezzanine.

Nous vous conseillons d’utiliser les mêmes matières qui sont déjà installées, afin d’éviter la fausse note. Le reste n’est que question de goûts personnels.

Mais il y a quand même un budget moyen d’environ 800 euros au mètre carré, mais cela peut évidemment s’envoler très rapidement.